Joseph Davidovits

www.davidovits.info

Page 3 of 5

Book: They built the Pyramids : OUT OF PRINT

By Joseph Davidovits

20 years after the best seller book: The Pyramids: an enigma solved,
after 20 years of new researches, and new discoveries,
you will understand why the theory is more alive than ever, why more and more scientists agree, simply because it is the truth.

 

In this book, Professor Joseph Davidovits explains the intriguing theory that made him famous. He shows how the Pyramids were built by using re-agglomerated stone (a natural limestone treated like a concrete), and not with huge carved blocks, hauled on fragile ramps. Archaeology bears him out, as well as hieroglyphic texts, scientific analysis, religious and historical facts.

The book is OUT OF PRINT  and replaced by the new one in hard cover: Why the Pharaohs built the Pyramids with fake stones.   Lire la suite... / Read more...

Le MIT expérimente la fabrication de pierres de pyramide

Le fameux MIT, Massachusetts Institute of Technology, Boston, USA, endosse la théorie du Prof. Davidovits sur la fabrication des pierres des pyramides en calcaire ré-aggloméré (béton de calcaire reconstitué). Au MIT, Prof. Hobbs et deux collègues, ainsi que des étudiants construisent actuellement une mini-pyramide en utilisant les méthodes préconisées par Davidovits.

Pour en savoir plus allez à l’article du Boston Globe du 22 avril 2008
A new angle on pyramids

MIT supports my pyramid theory

The famous Massachusetts Institute of Technology, Boston, USA, is supporting my re-agglomerated stone (concrete) pyramid theory. At MIT, Professor Hobbs and two colleagues and students are experimenting the construction of a small scale pyramid using my theory.

Go to the Boston Globe article of April 22 2008 titled
A new angle on pyramids
Scientists explore whether Egyptians used concrete

Meine Pyramiden – Theorie im Deutschen Fernsehen

Das ZDF hat am Sonntag den 2. März 2008, um 09:05, in der Sendung Sonntags, eine kurze Zusammenfassung meiner Pyramiden – Theorie gesendet (gegossene Steine, Kalkstein Beton Quader). Die Sendung führte Werner Küstenmacher in “Tipp der Woche”.
Hinweise zur ZDF Sendung Das Rätsel der Pyramiden

Weitere Informationen erhalten Sie:
– auf Englich, Geopolymer-Pyramids ;
– auf Französich, Pyramide en Géopolymère

——–

La chaîne TV allemande ZDF (équivalent de France 2) a présenté un résumé de ma théorie de construction des Pyramides en pierres agglomérées, le Dimanche 2 mars 2008, dans son émission Sonntags diffusée à 09:05. L’émission “Tipp der Woche” (Recommendation de la Semaine) était présentée par Werner Küstenmacher.   Lire la suite... / Read more...

Absence de documentaire TV en français

Malgré ma présence assez constante dans les médias écrits, il semble y avoir un blocage au niveau des documentaires TV en français. Ce n’est pas le cas pour certaines TV étrangères avec des reportages interviews tous récents par Antena 3 (Espagne) et RAI 2 (Italie). Nous avons aussi tourné avec un producteur américano-colombien un documentaire TV de 2 heures, en 2003, en anglais et en espagnol. Bien reçu au MIDEM TV de 2004, il ne fut pas accepté par les TV françaises.

Mes apparitions aux JT de 20 heures de France 2 (30.11.2006) et TF1 (03.12.2006), notre participation active à une exposition au Palais de la Découverte, Paris (déc. 2006- Mars 2007), la forte couverture par Science & Vie (dec. 2006), n’ont provoqué aucune proposition de reportage/documentaire en français, contrairement aux autres TV étrangères. Pourquoi ?   Lire la suite... / Read more...

3D computer simulation is not scientific proof

Recently, worldwide medias reported following headline news: “on March 30, 2007, Dassault Systems, one of the first world editors of 3D computer solutions, and architect Jean-Pierre Houdin, reveal the first theory devoted to the construction of the pyramid of Cheops that is scientifically validated, during a news conference presented at the Géode, City of Sciences, Paris ”.

One reads here clearly that 3D computer simulation has scientifically validated this theory of pyramid construction. The system introduces the use of internal ramps, instead of the external ramps previously suggested by Egyptologists. It is common knowledge that a computer works with the data that have been provided on its hard disk. If these data prove to be false or inaccurate, then the computer program will simulate and confirm a false theory. According to Dassault Systèmes, it is the first time that 3D simulation is employed in the demonstration of a theory on pyramids construction. This is wrong. Recently, the Palais de la Découverte, Paris, organized an exhibition dedicated to the Hypothesis on pyramids construction (December 19, 2006 to March 13, 2007, see the monthly magazine Découverte Revue du Palais de la Découverte, December 2006). Three theories were presented there, two bearing on a system of ramps and hewn stones, and my own one (agglomerated limestone concrete, by chemistry, instead of carved stones). These two other theories were based on “a demonstration confirmed by 3D simulation”. Although less sophisticated than the program used by Dassault, they worked on the same guiding principles. The first one, by J.P. Petit, former Research Director at CNRS, recommended an external ramp. The second one, by P. Crozat, architect doctor-engineer, favored an accretion system, external ramps and machines.   Lire la suite... / Read more...

La simulation 3D des pyramides n’est pas preuve scientifique

Récemment, la nouvelle fit le tour des rédactions : « Le 30 mars 2007, Dassault Systèmes, l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions 3D, et l’architecte Jean-Pierre Houdin, dévoilent la première théorie consacrée à la construction de la pyramide de Kheops validée scientifiquement, lors d’une conférence organisée aujourd’hui à la Géode de la Cité des Sciences, Paris ».

On y lit clairement que la simulation 3D a validé scientifiquement cette nouvelle théorie de construction des pyramides. Ce système introduit l’emploi de rampes internes, au lieu des rampes externes recommandées jusqu’alors par les égyptologues. Chacun sait que l’ordinateur travaille en fonction des données que les informaticiens ont écrites sur son disque dur. Si ces données s’avèrent être fausses, alors le programme informatique développera et confirmera une fausse théorie. À en croire Dassault Systèmes, c’est la première fois que la simulation 3D est employée dans la démonstration d’une théorie de construction des pyramides. C’est tout le contraire. Ainsi, le Palais de la Découverte, Paris, organisa une exposition portant sur les Hypothèses de construction des pyramides (19 décembre 2006 au 13 mars 2007, voir la revue Découverte Revue du Palais de la Découverte de décembre 2006). Trois hypothèses y étaient présentées, deux portant sur les pierres taillées transportées sur un système de rampes, et la mienne (l’agglomération des pierres sur place, par la chimie). Ces deux autres hypothèses se basaient sur « une démonstration par simulation 3D ». Bien que travailant avec des programmes moins sophistiqués que ceux de Dassault, ils employaient les mêmes principes de base. La première, celle de J.P. Petit, ancien Directeur de Recherches au CNRS, préconisait une rampe extérieure. La seconde, celle de P. Crozat, architecte docteur-ingénieur, favorisait un système d’accrétion, de rampes extérieures et de machines.   Lire la suite... / Read more...

Davidovits pyramid theory worldwide

The world press is commenting the study published by the French science magazine Science & Vie and the scientific paper released by the Journal of the American Ceramic Society , December 2006.

Here some links and excerpts from major English, American and German news papers

Materials Science: Concrete evidence

The scientific magazine NATURE, vol. 444, p. 793 (14 december 2006) writes in his News about the recent analysis on pyramid stones:

“Some of the massive blocks making up the great pyramids of Giza in Egypt (pictured) are not limestone, but a synthetic mix like concrete, argue materials scientists. The paper by Michel Barsoum of Drexel University in Philadelphia, Pennsylvania, and his colleagues is the latest entry in a decades-long argument. Most Egyptologists reject the idea, put forth in the mid-1980s by French chemist Joseph Davidovits, that the pyramids contain concrete. Barsoum’s team took a fresh look at 15 samples using scanning- and transmission-electron microscopes. The samples contain ratios of elements, such as calcium and magnesium, that do not exist in nearby limestone. The imaging also revealed regions of amorphous structure. Both observations suggest that other substances were added to make a concrete mix, say the authors.   Lire la suite... / Read more...

Zahi Hawass (Egypt) statement in the New York Times

It is obvious that, with his statement published on December 1, 2006, in the New York Times , Dr. Hawass, General Secretary of the Egyptian Antiquity Organisation, thought that the renowned material scientists, professors M. Barsoum, G. Hug and G. Demortier, had analyzed modern Portland cement concrete instead of the re-agglomerated (reconstituted) limestone, as claimed by Professor J. Davidovits.

This is a pure affront to the scientific integrity of these well known scholars. Will Zahi Hawass apologyse for his mistake and present his regrets? The future will tell, and I hope he’ll do it !!   Lire la suite... / Read more...

Science & Vie publie 10 pages sur les géopolymères des Pyramides

Dans le numéro 1071, de décembre 2006, SCIENCE & VIE, publie un article de 10 pages dont le titre est : Pyramides en fausses pierres, la science persiste et signe, par Jean-Philippe Noel et Isabelle Bourdial.

Voici des extraits de cet article qui traite de la théorie de construction des pyramides à l’aide de pierre calcaire réagglomérée, reconstituée comme un béton, selon l’hypothèse du Professeur Joseph Davidovits, et des dernières analyses publiées par les Professeurs Michel Barsoum (Drexel Université, USA), Gilles Hug (ONERA – CNRS, France) et Guy Demortier (Facultés de Namur, Belgique) dans le journal scientifique de référence, Journal of the American Ceramic Society   Lire la suite... / Read more...

25 years ago in the New York Times

Walter Sullivan, science editor and writer at the New York Times, was the first English speaking journalist to write that the Egyptian pyramids may have been cast from plastic rock instead of being hewn. I have been attending the International Archaeometry Symposium, held at the Brookhaven National Laboratory, Long Island from May 18 to May 22, 1981. W. Sullivan covered the symposium and wrote a paper that was published in the Sunday edition of the New York Times, Sunday, May 24., 1981, page 39. I was just starting my archaeological research and the reader will certainly discover how this theory (the cast stone theory as it was called at that time, – to day I prefer to talk about agglomerated limestone concrete, reconstituted limestone block), evolved from an idea, a proposal, into a genuine scientific discovery, 25 years later. (Davidovits and New York Times)   Lire la suite... / Read more...

Il y a 32 ans, la dépêche de l’A.F.P.

Le 27 août 1974, l’Agence France Presse, AFP, publia une dépêche qui fut reprise dans toute la presse nationale, régionale et internationale francophone. Dans cette dépêche, le journaliste de l’AFP faisait état de l’avancement de mes travaux sur la synthèse de pierre, technique que je baptiserai 4 ans plus tard sous le terme générique de géopolymère. On y présentait une retombée inattendue, les premiers éléments de ma théorie sur la pierre reconstituée, la possibilité que les blocs des pyramides n’avaient pas été taillées et transportées sur des traîneaux et des rampes, mais avait été moulées, comme une sorte de béton. J’emploie aujourd’hui la locution pierre agglomérée, ou béton de calcaire, pour désigner les blocs des pyramides d’Égypte qui auraient été fabriqués par cette technique.   Lire la suite... / Read more...

Ma conférence du 6 Mars 2006, Paris (Sénat), en ligne

La vidéo de ma conférence (extrait de 55 minutes) du Congrès de l’AJOE (Association des Juifs Originaires d’Égypte) est en ligne sur internet,le site d’AKADEM. (Davidovits et Congrès AJOE
A l’occasion du cinquantenaire (1956) de leur “deuxième sortie d’Égypte”, les Juifs Originaires d’Égypte, installés en France, organisèrent leur congrès commémoratif sur le thème: Passé, Présent, Futur.
J’avais été invité à présenter le thème:
Égypte antique: les nouvelles recherches sur le Patriarche Joseph, Moïse et l’Exode.   Lire la suite... / Read more...

Fairy tales on how I invented the geopolymers

In the USA, and consequently in the English scientific journals, my invention of the geopolymer chemistry in the years 1970-80 is narrated like a fairy tale. According to it, it was during my study of the pyramids of Egypt that, Eureka, I got this intuition. In America, the fundamental and applied researches on geopolymers are funded, since 2002, by the US Air Force who finances several laboratories in the USA as well as in Australia. Indeed, in its June 2006 issue of Technology Horizons, Research for America’s future , scientists of the Air Force Research Laboratory write :   Lire la suite... / Read more...

Fausse légende sur l’invention des géopolymères

Mon invention des géopolymères dans les années 1970-80 est présentée aux États-Unis, et donc dans la presse scientifique en langue anglaise, sur la base d’une légende qui semble avoir la vie dure. Selon cette légende, c’est en étudiant les pyramides d’Égypte que, eureka, j’eus cette intuition. Aux USA, la recherche fondamentale et appliquée sur les géopolymères est subventionnée depuis 2002 par l’armée de l’air, US Air Force. Celle-ci finance plusieurs laboratoires dans son pays ainsi qu’en Australie. C’est de cette façon que dans son numéro de Juin 2006, de Technology Horizons, Research for America’s future , les scientifiques du Air Force Research Laboratory écrivent (traduction de l’anglais):   Lire la suite... / Read more...

Magazine Science & Vie : béton géopolymère

Dans le numéro 1069, d’octobre 2006, SCIENCE & VIE, publie un article de 4 pages dont le titre est : le béton écologique est enfin prêt à l’emploi, par Boris Bellanger.

Voici le début de cet article qui traite de nos récents travaux sur les bétons géopolymères à base de cendres volantes de centrale thermique au charbon:

Des émissions de CO2 quasi nulles lors de sa fabrication, une résistance supérieure aux autres ciments et une aubaine pour recycler les déchets industriels : le béton géopolymère a tout pour devenir le roi des urbanistes.
Il ne figure pas encore au programme des écoles d’architectures ou de travaux publics, mais au vu de ses performances, cela ne saurait tarder. Car routes, ouvrages d’art, immeubles ou autres meubles en béton pourraient bientôt en bénéficier. De qui s’agit-il? D’un béton révolutionnaire, puisqu’il est non seulement plus résistant à la compression, au feu ou aux acides que le ciment ordinaire, mais il émet aussi six fois moins de CO2 lors de sa fabrication et, comble de la perfection, valorise les déchets industriels en les utilisant comme matière première. Presque trop beau pour être vrai! Le secret des performances de ce béton ultime? Les géopolymères, inventés dans les années 70 par le chimiste français Joseph Davidovits …   Lire la suite... / Read more...

Publish or Perish : la maladie de la recherche scientifique

L’an dernier, le prix Nobel de médecine et de physiologie de 2005 fut remis conjointement à Barry Marshall et Robin Warren, deux chercheurs australiens qui ont découvert le rôle de la bactérie Helicobacter pylori dans les ulcères de l’estomac ou du duodénum. Avant que Marshall et Warren identifient cette bactérie, au début des années 80, le mode de vie et le stress étaient considérés comme les principales causes des ulcères. Il a depuis été démontré qu’ Helicobacter pylori est impliquée dans 90% des ulcères.   Lire la suite... / Read more...

Publish or Perish: the disease of scientific research

Last year, the Nobel Prize of medicine and physiology 2005 was awarded jointly to Barry Marshall and Robin Warren, two Australian researchers who discovered the role of the bacterium Helicobacter pylori in the formation of stomach or duodenum ulcers. Before Marshall and Warren identify this bacterium, at the beginning of the Eighties, way of life and stress were considered as the principal causes of ulcers. It is now common knowledge that Helicobacter pylori is implied in 90% of the ulcers.

It was in Perth, Western Australia, at the Royal Perth Hospital and the University of Western Australia, very far away from the large American and European scientific communities that the researchers made their discovery, more than 25 years ago. I often went to Perth these last years, because we maintain a very effective collaboration with the geopolymer group by Professor V. Rangan at the University of Technology Curtin. See for example our World Congress Geopolymer 2005 .   Lire la suite... / Read more...

In MEMORIAM : Georges Grimal, pionnier de la sculpture géopolymère

C’est avec peine que j’ai appris le décès de mon ami Georges Grimal, à l’âge de 98 ans. Tous nos collègues scientifiques, ingénieurs et étudiants, connaissent au moins une de ses oeuvres réalisées en géopolymère. Dans le site Internet de l’Institut Géopolymère, elle se trouve dans la rubrique Utilisations potentielles en art et décoration

C’est en 1981 que j’avais rencontré Georges Grimal. En sa qualité de Général de Division Aérienne, il avait toujours été intéressé par les nouveaux développements liés à l’aéronautique, mais en même temps il cultivait ses dons de peintre et de sculpteur. Nous venions de fabriquer des prototypes en géopolymère pour les Avions Marcel Dassault (le bombardier Mirage 2000). C’est comme cela que Georges Grimal découvrit les géopolymères. Il pensa tout de suite à les employer pour ses sculptures et bas-reliefs. Il était très doué pour le pastel et ses ébauches en argile présentaient les mêmes subtilités que ses peintures. Il apprit à réaliser des modèles en silicone, puis des objets en géopolymère. C’est ainsi qui nous réalisâmes une statue d’un mètre de hauteur, appelée : Europa, puis de magnifiques bustes de femme, avant de se lancer dans son oeuvre majeure, la Sculpture Dramatisée. Il participa activement à nos Conférences Géopolymères: 1988, 1999 et regretta vivement de ne pouvoir assister à GEOPOLYMER 2005. Son concept fut présenté avec succès à Geopolymer ‘99, et se trouve dans les Actes des Congrès Geopolymer ‘88 et Geopolymer ‘99. J’ai décidé de mettre dans la Bibliothèque de l’Institut Géopolymère, donc accessible à tous, sa conférence à Geopolymer ‘99, intitulée Sculptures Dramatisées en Géopolymère   Lire la suite... / Read more...

In MEMORIAM : Georges Grimal, pioneer in geopolymer sculpture art

It is with sorrow that I learned that my friend Georges Grimal died at the age of 98 years. The majority of our scientific colleagues, engineers and students, know at least one of his works of Art created with geopolymer. It is displayed on this site at the page Potential utilizations in Art and Decoration

I met with Georges Grimal in 1981. Major General of the French Air Force, he had always been interested by new developments related to aeronautic, but at the same time he cultivated his gifts as a painter and sculptor. We had just manufactured prototypes in geopolymer for the French company Marcel Dassault (the bomber Mirage 2000), when George Grimal discovered the properties of our revolutionary material. He immediately thought of employing it for his sculptures and bas-reliefs. He was very gifted for the pastel painting and his outlines out of clay revealed the same subtleties as his paintings. He learned how to make silicone moulds, then objects in geopolymer. Very soon, we created a one meter high statue, called: Europa, followed by splendid woman heads and busts, before focusing on his major work, the Dramatized Sculpture. He took an active part in our Geopolymer Conferences: 1988, 1999 and deeply regretted not to be able to attend GEOPOLYMER 2005. His concept was successfully presented at Geopolymer ‘99, and his contributions are published in the Proceedings of Geopolymer ‘88 and Geopolymer ‘99. I have decided to put in our Library for free download, therefore accessible to all, his Geopolymer ‘99 conference, entitled Dramatized Sculptures with Geopolymers   Lire la suite... / Read more...

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén