Joseph Davidovits

www.davidovits.info

Rampes intérieures et pierre agglomérée ?

Le système de rampes intérieures proposé par Jean-Pierre Houdin n’est pas en contradiction avec ma théorie de la pierre agglomérée, calcaire reconstitué, pour les pyramides d’Égypte, pour diverses raisons:
1) J’ai dans tous mes livres mentionné que, pour Khéops, il devait y avoir des couloirs intérieurs. Ceci, bien avant leur « découverte » par J.P Houdin. Ainsi dans le Circuit des Pyramides de Guizeh, cf. Appendice 2 de mon livre Ils ont bâti les pyramides (2002), page 409, et dans Appendice 1 de mon livre La nouvelle histoire des pyramides (2004, 2006), page 263, on peut lire:

À l’évidence, nous sommes devant des blocs de pierre qui ont été manipulés et mis en place; il ne s’agit pas de blocs coulés sur place. Ces blocs représentent une très faible minorité et leur forme trapézoïdale est intrigante. Il se peut qu’ils aient été d’abord manufacturés, puis laissés de côté, et mis à leur place pour boucher les accès à l’intérieur de la pyramide ou certaines galeries nécessaires au bon déroulement de la construction.

2) Les rampes intérieures préconisées et la simulation 3D de l’ordinateur de Dassault Systèmes ne sont pas suffisamment larges pour laisser se croiser des traîneaux, ceux qui montent et ceux qui descendent. Il n’y a pas de place pour traîner tous ces blocs, en plus il n’y a qu’une seule galerie montante. Comment descendent-t-ils les traîneaux?. La simulation 3D sur les ordinateurs de Dassault Systèmes a oublié cette partie. On lit que les piétons descendaient par l’extérieur sans traineaux. Où sont-ils passés ces traineaux? Ont-ils été jetés par dessus la pyramide? Cela prouve bien que leur programme est incomplet, donc la démontration fausse.

Par contre, ces galeries sont très appropriées pour la circulation des ouvriers en file indienne, montant et descendant, chargés de paniers contenant la pâte de pierre agglomérée. N’oublions pas qu’il nous faut aussi des galeries ascendantes et descendantes pour acheminer la matière, dans le cas de la pierre agglomérée.

En fait, un raisonnement plus fouillé démontrerait que les rampes intérieures de Jean-Pierre Houdin sont une preuve supplémentaire de la technologie de construction des pyramids de Guizeh, à l’aide de fausses pierres (cf. Science & Vie), de pierre reconstituée ou agglomérée.

Voir également mon précédent commentaire sur  La simulation 3D des pyramides n’est pas preuve scientifique

Précédent

Film/TV documentary proposal on Egypt

Suivant

The Pyramids in Bosnia (Europe), man-made stone or Roman concrete

Les commentaires sont fermés

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén