www.davidovits.info

Conférence au Muséum d’Histoire Naturelle, Paris, 11 Juin, 2022.

Cette conférence est organisée par l’association Les Amis du Muséum d’Histoire Naturelle. Elle aura lieu le Samedi 11 juin 2022, dans l’Amphithéâtre d’entomologie, 45 rue de Buffon, à 14:30.

Titre de la conférence:

Géopolymères, une longue histoire inspirée par Simone Caillère et Gisèle Hyvert, scientifiques au Muséum National d’Histoire Naturelle, par Joseph Davidovits.

Résumé:

Les géopolymères sont la contrepartie des polymères organiques, soit des polymères inorganiques. À la place de dérivés du pétrole et de la chaîne carbonée, on utilise de la matière minérale, par exemple composée de silice et d’alumine (voire de déchets industriels) et un liant minéral à base d’argile kaolinite. Leur polymérisation peut s’effectuer à température ambiante ou peu élevée (20 à 120 °C selon Davidovits). Cette étude fut inspirée par les travaux de Simonne Caillère en 1969. Joseph Davidovits (St Quentin/Picardie), scientifique français, docteur ès sciences et professeur des universités aux USA, inventeur du concept de géopolymère et de la chimie de la géopolymérisation. Il est également amateur d’histoire de l’Antiquité. Spécialiste des bétons romains, il utilise ses nouvelles connaissances de la chimie de la géopolymérisation pour expliquer comment certains sites archéologiques mondiaux auraient été bâtis avec des pierres agglomérées (pierres artificielles). Il est l’auteur d’essais où il développe des hypothèses sur la construction des pyramides d’Égypte en pierre réagglomérée, et plus récemment sur les monuments énigmatiques d’Amérique du Sud, en Bolivie (Tiahuanaco et Pumapunku) et aussi des statues de l’Ile de Pâques (étude inspirée par les travaux de Gisèle Hyvert en 1972).

Diffusion simultanée en visioconférence Zoom

Contactez-moi pour recevoir le lien ZOOM.

Previous

Mon nouveau livre: Tiahuanaco et l’Ile de Pâques, roche géopolymère

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén