Joseph Davidovits

www.davidovits.info

Les enfants à haut potentiel intellectuel

On les appelait avant les surdoués, puis ce furent les enfants précoces.

On préfère les nommer maintenant : enfants à haut potentiel intellectuel. Parfois, ils ne tiennent pas en place, sont hyperactifs, causent des problèmes en classe. Mon petit-fils Georges, 6 ans et demi, appartient vraisemblablement à ce groupe. J’ai donc accepté l’invitation de participer à une expérience intéressante mise en place par une association active, sous la présidence d’une amie, Madame Micheline Abergel. Je fus le 3e “savant” à rencontrer quelques uns de ces jeunes, le samedi 26 novembre, à Paris, dans le cadre des Rencontres Savantes.

Voici l’adresse internet de l’Association pour l’Epanouissement des Enfants à Haut Potentiel Intellectuel

Il y a une petite vidéo sur mon intervention, dans la rubrique les rencontres savantes.

Mon auditoire était constitué d’enfants, filles et garçons, de 9 à 15 ans environ (les parents étaient restés à l’extérieur de la salle). J’ai constaté que les plus ouverts, les plus vifs, étaient ceux âges entre 10 et 12 ans. Ils sont curieux, ont une soif d’apprendre. Il m’a semblé que les plus âges commençaient à vivre sur leurs connaissances et semblaient poser des questions plus stéréotypées que leurs cadets. Il y en avait qui ne tenaient pas en place, mais dès que l’ordinateur (j’ai un Ibook, un Mac) fut allumé, tout rentra dans l’ordre.

Si vous avez quelqu’un de concerné par ce sujet, je vous recommande fortement ce site et cette organisation. Ce sont des gens biens.

Précédent

Découverte du plus vieux texte copié dans La BIBLE

Suivant

Paris, 2 Avril, dédicace de livres

Les commentaires sont fermés

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén