Joseph Davidovits

www.davidovits.info

Fausse légende sur l’invention des géopolymères

Mon invention des géopolymères dans les années 1970-80 est présentée aux États-Unis, et donc dans la presse scientifique en langue anglaise, sur la base d’une légende qui semble avoir la vie dure. Selon cette légende, c’est en étudiant les pyramides d’Égypte que, eureka, j’eus cette intuition. Aux USA, la recherche fondamentale et appliquée sur les géopolymères est subventionnée depuis 2002 par l’armée de l’air, US Air Force. Celle-ci finance plusieurs laboratoires dans son pays ainsi qu’en Australie. C’est de cette façon que dans son numéro de Juin 2006, de Technology Horizons, Research for America’s future , les scientifiques du Air Force Research Laboratory écrivent (traduction de l’anglais):

Dans les années 70, le professeur français Joseph Davidovits étudiait la construction des pyramides d’Égypte. Il en conclue qu’elles n’avaient pas pu être faites en pierre taillée, et il imagina que ces larges blocs de pierre avaient du être synthétisés sur place. Prof. Davidovits entreprit alors une recherche sur les possibles mécanismes de production de tels blocs, et c’est ainsi qu’il inventa en 1979 les géopolymères…

Ceux qui ont lu mes livres savent que cela est faux. C’est l’inverse. C’est parce ce que j’avais inventé les géopolymères que, armé de cette nouvelle connaissance, je me suis lancé dans l’étude des pyramides.

Les mythes ont la vie dure et je ne sais pas si j’arriverai un jour a rétablir la vérité.

Précédent

Magazine Science & Vie : béton géopolymère

Suivant

Fairy tales on how I invented the geopolymers

Les commentaires sont fermés

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén