Joseph Davidovits

www.davidovits.info

Mois : mai 2007

3D computer simulation is not scientific proof

Recently, worldwide medias reported following headline news: “on March 30, 2007, Dassault Systems, one of the first world editors of 3D computer solutions, and architect Jean-Pierre Houdin, reveal the first theory devoted to the construction of the pyramid of Cheops that is scientifically validated, during a news conference presented at the Géode, City of Sciences, Paris ”.

One reads here clearly that 3D computer simulation has scientifically validated this theory of pyramid construction. The system introduces the use of internal ramps, instead of the external ramps previously suggested by Egyptologists. It is common knowledge that a computer works with the data that have been provided on its hard disk. If these data prove to be false or inaccurate, then the computer program will simulate and confirm a false theory. According to Dassault Systèmes, it is the first time that 3D simulation is employed in the demonstration of a theory on pyramids construction. This is wrong. Recently, the Palais de la Découverte, Paris, organized an exhibition dedicated to the Hypothesis on pyramids construction (December 19, 2006 to March 13, 2007, see the monthly magazine Découverte Revue du Palais de la Découverte, December 2006). Three theories were presented there, two bearing on a system of ramps and hewn stones, and my own one (agglomerated limestone concrete, by chemistry, instead of carved stones). These two other theories were based on “a demonstration confirmed by 3D simulation”. Although less sophisticated than the program used by Dassault, they worked on the same guiding principles. The first one, by J.P. Petit, former Research Director at CNRS, recommended an external ramp. The second one, by P. Crozat, architect doctor-engineer, favored an accretion system, external ramps and machines.   Lire la suite... / Read more...

La simulation 3D des pyramides n’est pas preuve scientifique

Récemment, la nouvelle fit le tour des rédactions : « Le 30 mars 2007, Dassault Systèmes, l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions 3D, et l’architecte Jean-Pierre Houdin, dévoilent la première théorie consacrée à la construction de la pyramide de Kheops validée scientifiquement, lors d’une conférence organisée aujourd’hui à la Géode de la Cité des Sciences, Paris ».

On y lit clairement que la simulation 3D a validé scientifiquement cette nouvelle théorie de construction des pyramides. Ce système introduit l’emploi de rampes internes, au lieu des rampes externes recommandées jusqu’alors par les égyptologues. Chacun sait que l’ordinateur travaille en fonction des données que les informaticiens ont écrites sur son disque dur. Si ces données s’avèrent être fausses, alors le programme informatique développera et confirmera une fausse théorie. À en croire Dassault Systèmes, c’est la première fois que la simulation 3D est employée dans la démonstration d’une théorie de construction des pyramides. C’est tout le contraire. Ainsi, le Palais de la Découverte, Paris, organisa une exposition portant sur les Hypothèses de construction des pyramides (19 décembre 2006 au 13 mars 2007, voir la revue Découverte Revue du Palais de la Découverte de décembre 2006). Trois hypothèses y étaient présentées, deux portant sur les pierres taillées transportées sur un système de rampes, et la mienne (l’agglomération des pierres sur place, par la chimie). Ces deux autres hypothèses se basaient sur « une démonstration par simulation 3D ». Bien que travailant avec des programmes moins sophistiqués que ceux de Dassault, ils employaient les mêmes principes de base. La première, celle de J.P. Petit, ancien Directeur de Recherches au CNRS, préconisait une rampe extérieure. La seconde, celle de P. Crozat, architecte docteur-ingénieur, favorisait un système d’accrétion, de rampes extérieures et de machines.   Lire la suite... / Read more...

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén